Municipales françaises - Les Bordelais opteraient pour la continuité avec Juppé

Alain Juppé
Photo: Sang Tan Associated Press Alain Juppé

Alain Juppé serait réélu avec 57 % des voix. Selon un sondage commandé par le journal Libération et publié mardi, l’actuel maire de Bordeaux conserverait facilement son siège. Son plus proche concurrent, le socialiste Vincent Feltesse, récolterait 30 % des voix. Suivent, dans l’ordre, le Front national (7 %), le Front de gauche (4,5 %) et le NPA (1,5 %).

 

Les élections municipales auront lieu partout en France en mars 2014. Le pays compte près de 37 000 communes. Les électeurs votent pour leurs conseillers municipaux, qui désignent ensuite le maire ou la mairesse. Il y a donc près de 37 000 premiers magistrats en France.

 

Les Bordelais aiment la continuité. Rappelons qu’avant l’arrivée d’Alain Juppé, Jacques Chaban-Delmas a tenu les rênes de la mairie de 1947 à 1995. Les Bordelais ont beaucoup râlé pendant les travaux du tramway, la restauration des quais, la construction du nouveau pont et autres aménagements urbains. Ils apprécient cependant le résultat final, le nouveau visage de la ville. Elle est plus active, plus moderne et plus accueillante. Ces réalisations ne sont pas toutes à mettre au bilan d’Alain Juppé, mais les habitants voient en lui l’ élément moteur du renouveau de la capitale du vin. De grands projets sont d’ailleurs en cours, comme le nouveau stade, une nouvelle salle de concert et le centre culturel et touristique du vin dans une architecture qui rappelle celle du Guggenheim de Bilbao.

 

Dans une campagne électorale qui s’annonce sans grand rebondissement à Bordeaux, un peu d’humeur ne peut pas faire de mal. Franky Baloney, avec sa moustache et ses tenues déconcertantes, est le dernier homme en lice. Il a dévoilé son programme le 16 novembre dernier. Une des mesures phares est l’ajout d’un troisième robinet dédié au vin rouge dans les éviers bordelais. Il propose aussi la construction d’un pont entre le Pont de pierre et le pont d’Aquitaine, et un tunnel pour rejoindre l’océan Atlantique plus rapidement. Baloney, de son vrai nom Frédéric Felder, est un artiste connu à Bordeaux pour sa participation au collectif Les Requins marteaux. On ignore s’il arrivera à faire un aussi gros buzz que Serge le lama, mais sa campagne promet d’amuser cette ville que l’on surnomme de moins en moins la « Belle endormie ».

 

Baloney n’apparaît pas dans le sondage de Libération. On ignore ce qu’il restera de lui après les élections, mais l’apéritif qu’il a inventé pour sa campagne fait déjà de nombreux adeptes. Baptisé la « Rondelle », il s’agit d’un shooter de vin rouge sur lequel on pose une fine rondelle de saucisson. À déguster en toute simplicité.