Lagarde devant la justice française

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde a été entendue jeudi à Paris par la justice française dans une affaire d’arbitrage litigieux qui pourrait lui valoir une inculpation. L’arbitrage pour lequel elle a été convoquée avait permis, alors qu’elle était ministre, à l’homme d’affaires français Bernard Tapie de recevoir 400 millions d’euros lors du règlement d’un différend entre ce dernier et la banque française Crédit Lyonnais. Christine Lagarde doit s’expliquer sur son rôle en 2007 ayant conduit à cet arbitrage controversé.