Washington demande à Pyongyang la libération d’un de ses citoyens

Les États-Unis ont demandé jeudi la libération immédiate d’un Américain d’origine coréenne condamné à quinze ans de camp de travail en Corée du Nord pour « actes hostiles » envers le régime communiste. « Nous pressons les autorités nord-coréennes à amnistier M. Bae », a déclaré à la presse un porte-parole du département d’État, Patrick Ventrell, en évoquant le cas de Pae Jun-Ho, dont le nom américain est Kenneth Bae, arrêté le 3 novembre dans la ville portuaire de Rason (nord-est).