La police fait exploser un courrier suspect adressé au président allemand

La police a fait sauter vendredi un courrier contenant une substance explosive et adressé au chef de l’État allemand Joachim Gauck, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Auparavant, une porte-parole de la présidence fédérale avait annoncé qu’un courrier soupçonné de contenir une substance explosive avait été détruit par la police. La lettre suspecte a été découverte au siège de la présidence fédérale, a expliqué cette porte-parole, précisant que Joachim Gauck ne se trouvait pas au château de Bellevue, siège de la présidence, à ce moment là. Selon le quotidien Die Welt qui cite des sources au sein des services de sécurité, la substance découverte serait de l’hexaméthylène triperoxydiamine, plus connu sous le nom de HMTD, un explosif le plus souvent utilisé dans les détonateurs. Cette information n’a pas été confirmée par les sources au sein des services de sécurité mais la substance n’était pas hautement explosive, comme on l’a d’abord pensé. Elle n’aurait pas pu s’enflammer par elle-même immédiatement.

À voir en vidéo