Messe inaugurale de François - Le pape prône «la tendresse» et «l’humilité»

Le pape François a célébré sa première messe au Vatican devant 150 000 à 200 000 fidèles.
Photo: Agence France-Presse (photo) Filippo Monteforte Le pape François a célébré sa première messe au Vatican devant 150 000 à 200 000 fidèles.

Devant une trentaine de chefs d’État et 150 000 à 200 000 fidèles, rassemblés sous un beau soleil, le pape François a qualifié son rôle d’« humble et concret » et appelé à lutter pour « le respect de la créature et de l’environnement ».


Le « vrai pouvoir » d’un pontife est de se mettre au « service » des autres, a dit le pape argentin, alors que le gouvernement de l’Église, mis en cause dans divers scandales, a été très critiqué pendant le conclave.


Avec plus d’un milliard de fidèles, l’Église catholique doit affronter une série de problèmes : opacité et intrigues dans la Curie romaine, chute des vocations religieuses, demande de réformes sur les questions de moeurs (célibat des prêtres, unions homosexuelles), scandale des prêtres pédophiles, persécution des chrétiens et menaces islamistes…


Lors de son homélie inspirée par Saint-François d’Assise, dont il a choisi le prénom, le pape a appelé à « ouvrir l’horizon de l’espérance » et à « accueillir l’humanité avec tendresse ».

À voir en vidéo