Mariage gai : la procréation assistée au coeur des débats

Paris – La question de l’ouverture aux couples de femmes de la procréation médicalement assistée (PMA) a été au coeur de nouvelles polémiques lors de l’examen du projet de loi sur le mariage homosexuel en France, qui s’est prolongé exceptionnellement un dimanche à l’Assemblée. La PMA, actuellement réservée aux couples hétérosexuels qui ne peuvent pas avoir d’enfant, fait l’objet de débat au sein même de la majorité de gauche. Le gouvernement a renvoyé dimanche cette question à une autre loi « sur l’ensemble des questions portant sur la famille » avant la fin de l’année. Samedi, les députés avaient adopté l’article 1er du projet, le plus important. Il rajoute au Code civil rédigé sous Napoléon au début du XIXe siècle une petite phrase qui suscite de grands débats : « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe ». L’examen du texte doit encore se poursuivre plusieurs jours, avant de repartir au Sénat.