Incidents à cause de l’Union Jack

Nuit après nuit depuis un mois, les incidents se multiplient à Belfast malgré les tentatives de leaders politiques et religieux pour désamorcer la crise autour de l’usage du drapeau britannique sur la mairie, un psychodrame qui témoigne de la fragilité de la paix en Ulster. Les manifestants « tiennent en otage » la province britannique nord-irlandaise, a dénoncé mardi la ministre de l’Ulster, Theresa Villiers. « Il n’est pas acceptable que ceux qui défendent le drapeau britannique le fassent en lançant des briques et des cocktails Molotov sur la police. C’est scandaleux », a-t-elle ajouté.