Tueries en France - Le frère de Mohamed Merah et sa compagne seront présentés demain à un juge

L'homme cagoulé à l'avant serait présumément Abdelkader Merah, le frère du jeune homme qui a revendiqué les meurtres de sept personnes à Toulouse et Montauban entre le 11 et 19 mars.<br />
Photo: La Presse canadienne (photo) Christophe Ena/AP L'homme cagoulé à l'avant serait présumément Abdelkader Merah, le frère du jeune homme qui a revendiqué les meurtres de sept personnes à Toulouse et Montauban entre le 11 et 19 mars.

Paris - Le parquet de Paris décidera demain matin d'une éventuelle mise en examen par un juge d'instruction d'Abdelkader Merah, 30 ans, le frère de Mohamed Merah, l'auteur présumé de sept meurtres à Toulouse et Montauban, et de sa compagne Yamina Mesbah, 30 ans, a-t-on appris aujourd'hui après-midi de source judiciaire.

La garde à vue du couple interpellé mercredi matin dans sa maison d'Auterive doit théoriquement s'achever demain vers 6h. Interrogés depuis au commissariat de Toulouse, les deux suspects ont été transférés ce matin à Levallois-Perret, siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT). La mère du jeune homme abattu par les policiers du RAID a pour sa part été remise en liberté hier soir, aucune charge n'étant retenue contre elle.

Les enquêteurs cherchent à établir l'éventuelle complicité d'Abdelkader Merah qui avait une ascendance certaine sur son jeune frère, indique-t-on de source proche de l'enquête. «Il aurait été présent au moment du vol du scooter utilisé par son frère», ajoute-t-on de même source sans plus de précisions.

Fiché comme un islamiste radical appartenant à la mouvance salafiste, il avait été soupçonné en 2007 d'être lié à une filière toulousaine de recrutement de djihadistes français à destination de l'Irak, démantelée par la police française. Lors de sa garde à vue, il a reconnu avoir fait des séjours avec sa femme dans des écoles coraniques en Egypte. Les policiers se demandent si cet homme n'a pas pu aider son frère dans le financement de son projet criminel.

Sans emploi, Mohamed Merah avait loué plusieurs voitures et effectué plusieurs voyages en Afghanistan, au Pakistan et au Proche-Orient. Il a aussi acquis plusieurs armes retrouvées par la police. Le Colt 45 de calibre 11.43 ayant servi à abattre les militaires à Toulouse et Montauban et les personnes de confession juive au collège-lycée Ozar Hatorah a été retrouvé mercredi dans une Clio de location sur les indications du tueur, a-t-on précisé de source judiciaire.

Du côté de sa mère, l'incompréhension le disputait à la douleur, selon son avocat. Zoulhika Aziri, 55 ans, a assuré n'avoir «rien vu venir». D'après Me Jean-Yves Gougnaud, Mme Aziri, qui éprouve un «sentiment de culpabilité» et des «remords», «a besoin de savoir si elle aurait pu repérer un changement de comportement de son fils [...], changer les choses et éviter les derniers meurtres».

Quant à Yamina Mesbah, la compagne d'Abdelkader Merah, elle «réfute toute implication dans l'affaire», a assuré aujourd'hui son avocat, Me Guy Debuisson. Selon lui, aucun «élément, grief ou accusation la concernant» n'est ressorti à l'occasion de sa garde à vue. Celle-ci s'apparente par ailleurs à un «chantage» pour faire pression sur son compagnon, a-t-il accusé.

Parlant de celui qu'elle a épousé religieusement en 2006, Yamina Mesbah assure: «L'homme que vous me décrivez n'est pas celui que j'ai connu et avec qui j'ai vécu pendant six ans», a rapporté son avocat.

Revenant par ailleurs sur la polémique concernant l'intervention du RAID, qui a vu Mohamed Merah être abattu au terme d'un siège de plus de 32 heures, Nicolas Sarkozy a martelé aujourd'hui qu'il ne laissera «personne remettre en cause l'honneur des hommes qui ont mis fin à la trajectoire sanglante d'un terroriste». Et d'ajouter: «J'assume la totalité des décisions qui ont conduit à la neutralisation définitive du tueur».

Lors d'un meeting de campagne à Rueil-Malmaison, le président-candidat a une nouvelle fois salué l'action des forces de l'ordre, promettant de rencontrer «tous ceux qui ont participé à ces opérations pour leur dire la fierté et la gratitude du peuple français».

 
8 commentaires
  • Marc O. Rainville - Abonné 24 mars 2012 15 h 26

    Coûts montés

    Sarko semble bien décidé à faire du millage avec cette sombre histoire qui me semble peinturée mur à mur ''black op'' et ''wet job''. Le genre d'idiot utile qui a été utilisé ici prend des années à cultiver. Toute cette histoire a certainement couté une fortune. On doit chercher du côté du privé pour une opération de cette envergure.

    • Daniel Lambert - Inscrit 24 mars 2012 20 h 13

      Il y a des Fous de Dieu dans tous les pays, et nul n'est à l'abri. Ils sont tapis dans l'ombre et attendent leur heure.

    • André Michaud - Inscrit 25 mars 2012 10 h 03

      Un peu de parnoia M. Raiville??

      ..comme le World Trade Center qui aurait été supposément attaqué par des hommes de Bush..!!

      Est-ce que les félquistes travaillaient pour le fédéral quand ils ont enlevé et assassiné M.Laporte ? Un coup monté de M.Trudeau???

      Pas besoin de coup monté, des fanatiques il y en a partout et ils croient avoir une mission plus importante que la vie humaine..

  • M. Miclot - Inscrit 25 mars 2012 07 h 46

    Un cas isolé

    Et Sarko va s'en servir à outrance, sa seule chance de rester président est la peur .Pourtant les Algériens ne sont ni vindicatifs ni violents , ilsuffit de se rmémorer les horreurs commises par l'armée française en Algérie pour en être persuadé.

    http://www.lemonde.fr/afrique/visuel/2012/03/17/la

    • André Michaud - Inscrit 25 mars 2012 11 h 36

      Alors selon vous il n'y aura plus d'attaques terroristes ren France? Donc il faut faire comme si rien était arrivé?

      Entre l'angélisme du Parti Socialiste et le nationalisme ethnique du Front , M.Sarkosy semble maintenant réprésenter le centre..

      Ce sera aux citoyens d'en décider..

  • Karina Latreille - Inscrit 25 mars 2012 12 h 50

    @l'idiot utile

    Qu'un jeune homme de 24 ans avec tous ses antécédants (15 arrestations, voyages au MO, interdit aux US et j'en passe) ait pu commettre une série de exécutions répartie sur une dizaine de jours puis blesser 5 policiers avant de tenter de se suicider en se lançant par la fenêtre et mobiiser un si grand nombre d'intervenants pendant 32 heures, ses semblable on de quoi en faire un héros. Il ne faudrait pas qu'un groupe de 5 s'entendent pour agir en même temps.

    Faut dire que pendant ces 32 heures, il y a eu un attentat à la bombe à Paris qui est passé inaperçu et que Mohamed a reçu des centaines de messages de sympathisants sur facebook avant que les autorités s'en aperçoivent et ferme sa page.

    Alors on repassera pour les « coûts montés » M. Rainville.
    Bizarre faute d'orthographe tout de même!

  • armand guindon - Abonné 25 mars 2012 15 h 40

    Neutralisation

    "J'assume la totalité des décisions qui ont conduit à la neutralisation
    défénétive du tueur"

    Remplacon le mot tueur par étudiants,syndiquées,revandiquants,
    joli exercisse ne trouvez vous pas?

    • Patrick Charrier - Inscrit 27 mars 2012 09 h 47

      Vous, c'est l'orthographe que vous neutralisez parfaitement, bel exercisse paranoïaque !