Russie - Poutine formellement désigné comme candidat à la présidentielle

Moscou — Le congrès du parti au pouvoir Russie Unie a formellement désigné dimanche l'actuel Premier ministre Vladimir Poutine comme candidat à l'élection présidentielle de mars 2012.

M. Poutine, qui avait annoncé en septembre dernier son intention de revenir au Kremlin, est quasiment assuré de retrouver le fauteuil cédé en 2008 à Dimitri Medvedev, faute de pouvoir briguer un troisième mandat consécutif.
 
Comme, entre temps, la Constitution a été révisée pour allonger la durée du mandat présidentiel de quatre à six ans à partir de l'an prochain, Vladimir Poutine peut espérer rester au sommet de l'État jusqu'en 2024, s'il remporte deux mandats successifs.
 
Le tandem à la tête de la Russie depuis 2008 devrait donc simplement s'inverser, Vladimir Poutine ayant demandé que l'actuel président Dimitri Medvedev le remplace à la tête du gouvernement.
 
Même si le mécontentement gagne les couches populaires russes, les élections législatives du 4 décembre devraient consacrer la domination de Russie Unie sur la vie politique du pays.
 
Vladimir Poutine a dirigé le pays d'une main de fer pendant huit ans, entre 2000 et le 2008. Ignorant les critiques des défenseurs des droits de l'Homme, l'ex-agent du KGB a promu une «démocratie dirigée», consistant concrètement à faire quasiment disparître tous ses opposants de la scène nationale.
 
Si beaucoup en Occident dénoncent les atteintes à la démocratie russe, Vladimir Poutine, qui a longtemps profité de la croissance économique du pays, continue de jouir d'une forte popularité personnelle. Il a cultivé son image d'homme d'action, de dirigeant à poigne indispensable pour défendre le vaste pays face à la corruption, aux difficultés économiques et aux insurrections islamistes dans le Caucase.