L'Espagne en crise vote en masse pour les conservateurs de Rajoy

Madrid — L'opposition conservatrice espagnole a remporté une victoire écrasante aux élections générales organisées dimanche sur fond de grave crise économique et de chômage record, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes. Mariano Rajoy devrait donc succéder à José Luis Rodriguez Zapatero, au pouvoir pendant près de huit ans.

Le Parti populaire (PP) obtiendrait la majorité absolue au Congrès des députés, avec 181 à 185 des 350 sièges alors que la majorité à la chambre basse du Parlement se situe à 176, d'après ce sondage TNS-Demoscopia réalisé pour la télévision publique. Il disposait de 154 députés dans l'assemblée sortante.
 
Les socialistes du PSOE étaient quant à eux crédités de 115 à 119 représentants, alors qu'ils en possédaient 169. Aucune marge d'erreur n'a été fournie.
 
Les conservateurs s'adjugeraient 43,5 % des voix contre 30 % aux socialistes, qui avaient remporté la victoire d'environ quatre points en 2008.
 
La participation s'est élevée à environ 70 % dimanche, contre 74 pour cent en 2008, selon la porte-parole du PSOE, Elena Valenciano.

À voir en vidéo