En bref - Mladic refuse de plaider

La Haye — L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic a été expulsé hier d'une audience au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) après avoir refusé de dire s'il plaidait, ou non coupable et interrompu la lecture des charges retenues contre lui.

Le juge Alphons Orie a enregistré une plaidoierie non coupable au nom de Mladic des accusations de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et génocide durant la guerre en Bosnie de 1992 à 1995.