En bref - Moins de troupes au Kosovo

Bruxelles — L'OTAN a annoncé hier qu'elle allait ramener à 5000 hommes au cours des prochains mois les effectifs de ses forces au Kosovo en raison de l'amélioration de la sécurité dans l'ex-province serbe qui a proclamé son indépendance en 2008.

«Les conditions de sécurité continuent à s'améliorer, ce qui est un signe positif non seulement pour le Kosovo, mais aussi pour toute la région», a déclaré le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen.