En bref - Belgique : une autre tentative

Bruxelles — Le sénateur socialiste flamand Johan Vande Lanotte a été chargé hier par le roi des Belges Albert II de préparer le terrain à une reprise des négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement, après quatre mois de blocage entre Flamands et francophones.

«Le roi a reçu en audience cet après-midi au château de Laeken M. Johan Vande Lanotte, et l'a chargé d'une mission de conciliation» entre les sept partis impliqués depuis quatre mois dans ces négociations, indique un communiqué du Palais. «Son premier objectif sera de recréer la confiance» en se basant sur les travaux déjà menés par ces partis, ajoute le texte. Cette nomination intervient quatre jours après le rejet par les partis francophones d'un rapport préconisant une profonde réforme du système fédéral belge.