En bref - Fausse alerte à la gare Saint-Lazare

Paris — Une partie de la gare Saint-Lazare, à Paris, a été évacuée hier en début d'après-midi en raison d'une fausse alerte à la bombe, a-t-on appris auprès de la SNCF.

À la suite de la présence d'un colis suspect, des passagers ont été éloignés d'un périmètre de sécurité pour permettre aux démineurs d'intervenir. Les services spécialisés de la préfecture de police n'ont découvert sur place aucun engin suspect. Plusieurs gares ou stations de métro, ainsi que la Tour Eiffel, à Paris, ont été évacuées à la suite d'alertes à la bombe qui ont suivi l'annonce en septembre d'une menace terroriste accrue en France.

Le directeur général de la police, Frédéric Péchenard, a admis la semaine dernière que le renseignement sur un possible attentat kamikaze à Paris le 16 septembre dernier apparaissait finalement peu crédible.