En bref - Vatican : un malentendu

Cité du Vatican — Un malentendu est à l'origine de l'enquête en suspicion de blanchiment d'argent ouverte par la justice italienne contre la banque du Vatican, a déclaré hier le Saint-Siège.

L'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), a ajouté le Vatican, promet de travailler en totale transparence et s'efforce d'intégrer la «liste blanche» des États se conformant aux normes bancaires internationales. L'enquête de deux magistrats romains vise le président de l'IOR, Ettore Gotti Tedeschi, et son directeur général, Paolo Cipriani. Mardi, la justice italienne a gelé à titre préventif 23 millions d'euros sur des comptes de l'IOR.