En bref - Femmes au pouvoir

Genève — La Suisse, qui a été l'un des derniers pays d'Europe à accorder le droit de vote aux femmes, a rejoint hier le cercle restreint des États comptant une majorité de femmes dans son gouvernement.

Le Conseil fédéral, l'organe exécutif de la Confédération suisse, compte désormais quatre femmes et trois hommes avec la désignation, hier par l'Assemblée fédérale de la socialiste Simonetta Sommaruga. C'est un «jour historique», le résultat d'un long combat avec et pour les femmes, a expliqué la Bernoise âgée de 50 ans. L'Assemblée fédérale a tenu quatre rondes de vote avant d'élire Mme Sommaruga pour occuper le poste laissé vacant par le départ du ministre des Transports Moritz Leuenberger. La Suisse est le cinquième pays à compter plus de femmes que d'hommes dans son gouvernement, selon l'Union interparlementaire. Les autres pays sont le Cap-Vert, la Finlande, la Norvège et l'Espagne.