Le patron de la banque du Vatican soupçonné de blanchiment

Rome — La justice italienne a ouvert une enquête visant le directeur de l'Institut pour les œuvres de religion (IOR), la banque du Vatican, pour infraction à la législation européenne sur le blanchiment d'argent.

L'enquête a permis à la la brigade financière de la police de geler à titre préventif 23 millions d'euros déposés sur le compte d'une banque italienne de Rome.

Les juges Nello Rossi et Stefano Fava examinent les activités d'Ettore Gotti Tedeschi, nommé à la tête de l'IOR il y a un an, ainsi que celles d'un autre dirigeant de l'établissement bancaire.

Deux transferts d'argent effectués récemment à partir d'un compte de l'IOR ont attiré l'attention de la brigade financière. Le premier portait sur un montant de 20 millions d'euros à destination de la filiale allemande d'une banque américaine, le second concernait trois millions vers une banque italienne.