En bref - Avis défavorable à l'interdiction de la burqa

Paris — Le Conseil d'État juge dans un avis consultatif qu'une interdiction totale du voile intégral dans l'espace public ne reposerait sur «aucun fondement juridique incontestable», rapportait hier Le Figaro. Le gouvernement devrait passer outre cet avis et présenter le projet de loi tel quel mercredi prochain en Conseil des ministres.

«On savait que le Conseil d'Etat était contre, c'est pas vraiment une nouveauté», a dit Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'État à l'Économie numérique, sur Europe 1. La plus haute juridiction administrative estime qu'«une interdiction absolue et générale du port du voile intégral en tant que telle [serait] exposée à de fortes incertitudes constitutionnelles et conventionnelles», rapporte Le Figaro.