En bref - Audition d'Édouard Balladur

Paris — L'ancien premier ministre Édouard Balladur a été interrogé hier par des députés sur l'attentat de Karachi et les liens éventuels entre cette affaire et le financement de sa campagne présidentielle en 1995.

Cette audition, réclamée par Édouard Balladur après la parution d'articles de presse le mettant en cause, a clos les travaux de la mission d'information de la commission de la Défense de l'Assemblée nationale sur l'attentat de Karachi qui coûta la vie à onze Français en 2002. Composée de cinq membres, la mission doit rendre son rapport le 12 mai prochain. Lundi, M. Balladur avait nié que sa campagne présidentielle de 1995 ait été en partie financée par des rétrocommissions occultes liées à la vente par la France de sous-marins au Pakistan. Le quotidien Libération venait de publier des documents étayant, selon le journal, la thèse d'un financement frauduleux de cette campagne, faisant le lien avec l'attentat de Karachi.