En bref - France : vente d'équipement militaire à Moscou

Paris — La France a déclaré hier être en négociations avec Moscou sur la vente non plus d'un, mais de quatre puissants navires de guerre. La Géorgie, les pays baltes, mais aussi des parlementaires américains avaient déjà fait état de leur inquiétude après l'annonce à l'automne de discussions entre Paris et Moscou sur la vente d'un de ces bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral.

Ces bâtiments de 200 m de long peuvent transporter et faire débarquer rapidement jusqu'à 900 hommes, ainsi que des hélicoptères et des chars d'assaut. Selon les termes de l'annonce faite hier par Jacques de Lajugie, directeur international de la Direction générale de l'armement (DGA), «ce ne serait plus un BPC, mais quatre» qui seraient achetés par la Russie.