Ulster - L'épouse du premier ministre démissionne

Belfast — L'épouse du premier ministre nord-irlandais, Peter Robinson, à l'origine d'un scandale qui a obligé son mari à se retirer six semaines, a présenté hier sa démission comme députée, alors que le camp protestant minimisait les chances d'un accord imminent avec les catholiques.

Comme elle l'avait annoncé il y a quelques jours, Iris Robinson, 60 ans, a formellement lancé la procédure pour démissionner de son poste de députée au parlement de Londres, a annoncé le gouvernement régional. Son parti protestant DUP avait laissé entendre qu'elle pourrait également quitter ses fonctions d'élue à l'assemblée régionale.

De nouvelles discussions entre les deux grands partis au gouvernement biconfessionnel, les protestants unionistes du DUP et les catholiques séparatistes de Sinn Féin, ont eu lieu mercredi pour tenter de trouver un accord sur le transfert de Londres vers Belfast des pouvoirs de police et de justice. La mise en oeuvre complète des accords de paix de 1998 achoppe depuis plusieurs années sur cette question sensible.

Hier soir, un responsable du DUP s'est employé à minimiser les chances d'un accord rapide. «Il n'y a pas d'accord imminent», a-t-il déclaré sous couvert de l'anonymat. «Restez calme», a-t-il suggéré à la presse, qui fait état depuis mardi d'un regain d'optimisme dans les deux camps.

Mardi soir, le président de Sinn Féin avait laissé entrevoir la possibilité d'un déblocage des négociations, en affirmant qu'«avec une volonté politique, les difficultés peuvent être surmontées».

Une rencontre

Aujourd'hui, le premier ministre irlandais, Brian Cowen, et son homologue britannique, Gordon Brown, dont les deux pays coparrainent le processus de paix, doivent se rencontrer à Londres pour faire le point sur les négociations en Irlande du Nord.

Peter Robinson a renoncé lundi à ses fonctions pour six semaines en raison du scandale provoqué par une liaison extraconjugale de son épouse. Il a promis de se battre contre des «allégations malveillantes» à son encontre, clamant son innocence.

Il est soupçonné de n'avoir pas déclaré aux autorités les malversations présumées de son épouse au profit du jeune Kirk McCambley. Iris Robinson, 60 ans, aurait obtenu de deux promoteurs qu'ils investissent 55 000 euros pour aider son jeune amant à ouvrir un restaurant en 2008.

Bien qu'ayant abandonné provisoirement les commandes du gouvernement, M. Robinson compte piloter au nom de son parti, le DUP, les discussions cruciales concernant la dévolution.

Un accord de paix signé en 1998 entre les anciens adversaires catholiques et protestants a ramené la paix dans la province britannique, meurtrie par des violences qui ont fait plus de 3.500 morts en trois décennies.

Mais des organisations dissidentes de l'IRA (catholique) refusent ce processus et un regain de violences a été observé en 2009, après les meurtres par balle de deux soldats britanniques et d'un policier en mars.

Un policier de 33 ans a été blessé vendredi dernier en Irlande du Nord dans l'explosion d'une bombe placée sous sa voiture, alors qu'il venait de quitter son domicile à Randalstown (centre de l'Irlande du Nord).

Il a été amputé mardi de la jambe droite, et se trouvait mercredi dans un «état critique, mais stable», selon une porte-parole de la police.