Un froid glacial s'abat sur une Europe enneigée

Varsovie — Un froid glacial accompagné de tempêtes de neige s'est abattu sur l'Europe, entraînant la mort d'au moins 29 personnes rien qu'en Pologne au cours de la nuit de samedi à hier. Des pays nordiques à l'Italie, les perturbations ont été le lot commun des automobilistes et des usagers des transports aériens et ferroviaires en ce dernier week-end avant Noël.

En France, la Direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes de Roissy-Charles de Gaulle d'annuler pour hier 40 % de leurs vols jusqu'à 15h, puis 20 % jusqu'en début de soirée et à nouveau 20 % ce matin. En Grande-Bretagne, les vols ont repris à l'aéroport de Manchester à la suite du déneigement de la seule piste qui avait été fermée le temps de procéder aux opérations.

La Belgique a été également touchée par les intempéries sur le front aérien. Des retards et des annulations de vols étaient aussi signalés à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol tandis que dans l'ouest de l'Allemagne, l'aéroport de Düsseldorf était fermé pour cause de fortes chutes de neige, avec des vols annulés ou déroutés.


Eurostar suspendu

Les usagers des chemins de fer n'ont pas été mieux lotis. Des trains de la Belgique à l'Italie ont été retardés en raison de voies gelées et glacées. Quant au trafic Eurostar, il a été suspendu après une série de pannes qui ont bloqué plusieurs trains durant des heures dans le tunnel sous la Manche et devait le rester jusqu'à ce que l'on en «comprenne parfaitement» les raisons, selon le directeur général de l'entreprise, Richard Brown, cible de nombreuses critiques. Du fait de ces défaillances, environ 31 000 personnes ont dû annuler leur voyage samedi et 26 000 autres devaient être affectées hier, selon Eurostar.

À ce jour, la Pologne est le pays le plus durement frappé sur un plan humain par la chute du mercure: 29 personnes sont mortes d'hypothermie dans le pays au cours du week-end alors que les températures nocturnes atteignaient en certains endroits les -20 degrés Celsius.

En Autriche, les autorités ont signalé les décès de trois personnes, mortes de froid, alors qu'elles tentaient de rentrer chez elles après avoir passé la soirée dehors.

En France, un homme a été retrouvé mort samedi dans sa caravane à Biache-Saint-Vaast, près d'Arras. Par ailleurs, le corps d'un SDF a été découvert samedi soir dans le centre-ville de Marseille. Selon la piste privilégiée par les enquêteurs, ce jeune Polonais de 28 ans aurait succombé à une hypothermie.

À voir en vidéo