En bref - États généraux de la femme en France

Paris — Les «nouveaux états généraux de la femme», destinés à définir les combats de la Française du début du XXIe siècle, ont été lancés lundi par un déjeuner réunissant des femmes du gouvernement.

Organisés par le magazine Elle, les débats déboucheront en mai sur une conférence à Paris, où sera présenté un Livre blanc contenant des propositions après un débat sur Internet et des tables rondes, avec une premiEre étape à Lille fin janvier. Placée sous le patronage de l'ancienne ministre Simone Veil, à l'origine de la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse en France en 1974, la réflexion est lancée sur des sujets aussi variés que la place de la femme dans l'entreprise, la politique, le couple, la famille.

À voir en vidéo