En bref - TPI : Karadzic absent de son procès

La Haye — Le procès pour génocide de l'ex-chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a pris hier un faux départ en raison de l'absence de l'accusé. Cette situation a contraint les juges du Tribunal pénal international (TPI) de La Haye à reporter le procès à aujourd'hui.

L'ex-leader serbe Radovan Karadzic, qui se défend seul, «ne comparaîtra pas» non plus à cette nouvelle audience, a déclaré Marco Sladojevic, l'un de ses avocats, après avoir rencontré l'accusé. «Il demande plus de temps pour se préparer.», a-t-il dit. Le juge sud-coréen O-Gon Kwon avait ajourné le procès un quart d'heure hier après son ouverture, en constatant «l'absence de l'accusé et d'un avocat pour le représenter».