cache information close 

L'aéroport London Gatwick est vendu pour l'équivalent de 2,6 milliards $CAN

La Caisse de dépôt et placement du Québec possède indirectement des intérêts dans l’aéroport Gatwick.
Photo: Agence Reuters Luke MacGregor La Caisse de dépôt et placement du Québec possède indirectement des intérêts dans l’aéroport Gatwick.

Londres — L'aéroport Gatwick de Londres, dans lequel la Caisse de dépôt et placement du Québec possède indirectement des intérêts, a été vendu à une entité contrôlée par la firme d'investissement américaine Global Infrastructure Partners, pour la somme de 1,51 milliard de livres sterling (environ 2,6 milliards $CAN).

Global Infrastructure Partners réalisera cette acquisition par le biais de Ivy Bidco, une société à responsabilité limitée enregistrée en Angleterre créée spécifiquement à cet effet.

London Gatwick, qui appartient au groupe BAA, est le deuxième plus important aéroport du Royaume-Uni. Il dessert plus de 200 destinations dans 90 pays. Plus de 34 millions de passagers transitent par cet aéroport chaque année.

BAA avait annoncé son intention de vendre Gatwick en septembre 2008. Hier, l'entreprise a précisé que le produit de la vente de Gatwick servira principalement au remboursement d'une partie de sa dette.

BAA, le plus important gestionnaire d'aéroport dans le monde, est détenue par ADI, un consortium dirigé par l'Espagnole Grupo Ferrovial qui comprend également la Caisse de dépôt et placement du Québec et GIC Special Investments, de Singapour. Au 31 décembre dernier, la Caisse de dépôt détenait 21,2 % de BAA.