En bref - Démission à Scotland Yard

Londres — Le chef de la section antiterroriste de Scotland Yard a démissionné hier après une bévue qui aurait pu compromettre l'arrestation de 12 hommes soupçonnés d'avoir préparé des attentats dans le cadre d'un complot terroriste.

Douze hommes, dont 11 ressortissants pakistanais selon la police, ont été arrêtés mercredi dans le nord-ouest de l'Angleterre. Ce coup de filet a été réalisé plus tôt que prévu de crainte qu'ils n'échappent à la police après la bourde de M. Quick, photographié mercredi avec sous le bras une feuille sur laquelle étaient lisibles les noms de 11 suspects.

À voir en vidéo