En bref - La Grèce paralysée

Athènes — La Grèce était paralysée hier par une nouvelle grève nationale de 24 heures suivie par plusieurs centaines de milliers de salariés protestant contre la faiblesse des salaires et la hausse du chômage.

Ce mouvement, à l'appel des syndicats des secteurs public et privé, devait se traduire par une interruption du trafic aérien pendant plusieurs heures. Il s'agit de la deuxième manifestation d'ampleur nationale pour protester contre la politique du gouvernement conservateur de Costas Caramanlis depuis les violences qui avaient touché le pays en décembre.

À voir en vidéo