Moscou veut renouer avec l'OTAN

Bruxelles — La Russie a proposé à l'Alliance atlantique de reprendre les réunions du Conseil OTAN-Russie suspendues depuis la guerre russo-géorgienne d'août, mais les alliés restent divisés sur le dialogue avec Moscou.

«Nous proposons une session spéciale du conseil OTAN-Russie sur la question du Caucase», a indiqué le représentant russe Dmitri Rogozine, précisant avoir soumis cette proposition mercredi à ses collègues de l'OTAN lors d'une réunion informelle.

«La seule condition est que cette réunion se déroule en présence d'un représentant de l'état-major russe, de manière à expliquer notre point de vue sur les événements qui ont entraîné en août le conflit avec la Géorgie, et même sur notre projet d'installer des bases [militaires] en Abkhazie et en Ossétie du Sud», a-t-il ajouté.

Les réunions formelles du conseil OTAN-Russie ont été suspendues par l'OTAN le 19 août, pour protester contre la réaction «disproportionnée» de Moscou face à la tentative géorgienne de reprendre le contrôle de sa région séparatiste pro-russe d'Ossétie du Sud.

L'OTAN n'a pas immédiatement réagi à la proposition russe. «Nous parlons à chacune de nos réunions de la Géorgie. Les alliés ont redit hier leurs préoccupations au sujet des bases que Moscou voudrait installer» dans les deux territoires sécessionnistes géorgiens, a indiqué une porte-parole de l'Alliance atlantique, Carmen Romero.

À voir en vidéo