En bref - Doutes tchèques

Prague — Les Tchèques sont à 53 % contre la ratification du traité de Lisbonne par leur Parlement, alors que la même proportion y était favorable avant le «non» irlandais, selon un sondage publié hier par l'agence STEM.

Seulement 23 % des sondés disent savoir quels changements le traité va entraîner, selon cette enquête menée en juin. En avril dernier, 53 % des Tchèques étaient favorables à la ratification, mais l'ignorance quant à la réforme des institutions européennes était aussi grande, selon STEM.