En bref - Mort d'un «poilu»

Paris — Louis de Cazenave, un des deux derniers combattants français de la Première Guerre mondiale encore en vie, qui passait aussi pour le doyen des Français, est mort hier à l'âge de 110 ans, a annoncé le secrétariat d'État aux Anciens combattants.

Il est mort à son domicile de la Haute-Loire, à Brioude. Mobilisé en 1916, il avait servi dans des régiments d'infanterie coloniale, participant notamment à la bataille de la Somme en juillet 1916 et à l'offensive du Chemin des dames au printemps 1917, deux des épisodes les plus meurtriers du conflit. Affecté en 1918 à des unités d'artillerie, il avait été démobilisé en 1919. Le dernier «poilu» en vie est Lazare Ponticelli, 110 ans.

À voir en vidéo