En bref - L'ancien mercenaire Bob Denard rend les armes

Paris — Mercenaire «à l'ancienne», aventurier qui avait sillonné l'Afrique des coups tordus et des coups d'État pendant près de quarante ans, Bob Denard est mort samedi à l'âge de 78 ans après une longue carrière marquée par plusieurs blessures et quelques condamnations par la justice, a-t-on appris hier auprès de sa soeur Georgette Garnier.

En juillet dernier, l'ancien mercenaire qui souffrait de la maladie d'Alzheimer, avait été condamné en appel à quatre ans d'emprisonnement, dont trois ans avec sursis, pour une tentative de coup d'État ratée aux Comores, en 1995. Malade, il n'avait pas assisté au procès. De son vrai nom Robert Bourgeaud, Bob Denard est fils d'un sous-officier de l'armée coloniale française. Au cours de cette vie agitée, Bob Denard s'était marié à six reprises et avait eu huit enfants, a précisé sa soeur.