Procès de Madrid - Un accusé aurait averti la police

Madrid — Haschich contre dynamite: le procès des attentats islamistes du 11 mars 2004 s'est centré hier sur le troc qui a noué la pire tragédie terroriste vécue par l'Espagne, l'un des accusés marocains assurant en avoir averti la garde civile pour laquelle il était indicateur, ce qu'elle a démenti.

«Mille fois j'ai répercuté l'information sur les explosifs» qui allaient être utilisés lors de ces attentats commis au nom d'al-Qaïda et qui ont fait 191 morts et 1824 blessés, a affirmé le Marocain Rafa Zouhier, se déclarant innocent.

La garde civile a nié avoir été avertie par Zouhier en 2003 des contacts répétés entre la cellule islamiste à l'origine des attentats et un groupe de trafiquants de drogues et d'explosifs des Asturies, qui leur avaient livré quelque 150 kilos de dynamite Goma 2 Eco, dérobés dans une mine désaffectée, contre du haschich.

Zouhier, auquel le procureur a reproché d'avoir changé sept fois sa version des faits pendant l'instruction, est accusé d'avoir mis en contact la cellule islamiste avec les trafiquants des Asturies. L'accusation réclame contre lui une peine de 20 ans de prison.

Zouhier a admis avoir participé en octobre 2003 à une réunion dans un McDonald's de la banlieue de Madrid entre le chef opérationnel de la cellule islamiste, le Marocain Jamal Ahmidan, dit Le Chinois, et le fournisseur principal des explosifs Suarez Trashorras.

«Mais il n'a pas été question d'explosifs. On a seulement parlé de 60 kg de haschich», a assuré l'accusé, très agité et volubile pendant ses trois heures d'interrogatoire, au point que le président du tribunal, Javier Gomez Bermudez, a dû le rappeler plusieurs fois à l'ordre.

Zouhier a encore nié s'être rendu dans les Asturies pour prendre livraison d'un lot de dynamite avec Jamal Ahmidan, l'un des sept membres du commando qui allaient s'immoler à l'explosif trois semaines après les attentats, pendant le siège de leur appartement de Leganés par la police, dans la banlieue de Madrid.

À voir en vidéo