Attentat contre des Français en Arabie saoudite

Djeddah — Trois Français résidant en Arabie saoudite ont été tués hier et un autre blessé lors d'une attaque perpétrée par des inconnus sur une route du nord-ouest du pays, ont annoncé les autorités saoudiennes et françaises.

Les victimes sont trois pères de famille et le blessé un adolescent de 17 ans, a précisé une source diplomatique française, en précisant que cinq femmes ou enfants qui faisaient partie du même groupe étaient indemnes.

Il s'agit du premier attentat meurtrier contre des étrangers en Arabie saoudite depuis la mort, en septembre 2004 à Djeddah, d'un Français qui travaillait pour le groupe français d'électronique Thales.

L'attentat n'avait pas encore été revendiqué hier soir, mais il présente des similarités avec les nombreuses attaques perpétrées depuis mai 2003 par la branche locale du réseau terroriste al-Qaïda contre des ressortissants occidentaux dans le royaume.

De source diplomatique française, on a précisé que l'attaque s'était produite près de Madaen Saleh, un lieu historique situé dans le nord-ouest du pays. Les victimes faisaient partie d'un groupe de Français résidant à Riyad.

Tabouk se trouve dans l'extrême nord-ouest du pays, près de la frontière jordanienne.

Le ministère affirme également que certains membres du groupe envisageaient de se rendre vers La Mecque, la ville la plus sainte de l'islam, située plus au sud, pour y effectuer l'Omra, le petit pèlerinage.

À voir en vidéo