En bref - Batasuna prie l'ETA de respecter le cessez-le-feu

Madrid — Batasuna, parti politique basque interdit pour ses liens avec l'ETA, a exhorté hier le groupe séparatiste à respecter de nouveau le cessez-le-feu qu'il observait depuis neuf mois avant l'attentat à la bombe qui a fait deux morts il y a neuf jours à l'aéroport de Madrid.

«Nous voulons inviter l'ETA à respecter les engagements et les objectifs fixés dans sa déclaration du 22 mars», a déclaré le leader de Batasuna, Arnaldo Otegi.