L'armée américaine vend des articles à des journaux d'Irak

D'après le quotidien, des articles rédigés par des militaires et ensuite traduits en arabe sont publiés dans de grands journaux irakiens avec l'aide d'une société américaine de relations publiques, Lincoln Group.

Ces articles, présentés comme étant rédigés par des journalistes indépendants, vantent le travail des Américains et des Irakiens sur le terrain pour reconstruire l'Irak et dénoncent les actions des insurgés, précise le Los Angeles Times, citant des officiers ayant requis l'anonymat et des documents militaires. Les États-Unis ont payé les journaux irakiens en échange de la publication de dizaines d'articles, ajoute le quotidien.

Le Pentagone a réagi en disant qu'il allait examiner ces accusations. «Si tous les éléments de cette histoire sont vrais, il y a des choses que je trouve gênantes», a dit un porte-parole du Pentagone, Bryan Whitman. Selon lui, les pratiques décrites apparaissent en contradiction avec la politique en matière d'information du Pentagone.

D'après le Los Angeles Times, de hauts responsables militaires en Irak et au Pentagone ont critiqué ces initiatives, soulignant que cela pourrait ruiner la crédibilité des États-Unis à l'étranger et au sein de leur propre opinion publique.

À voir en vidéo