En bref - Roberts peut sièger

Washington — Le Sénat américain a définitivement confirmé hier la nomination à vie du juge conservateur John Roberts à la tête de la Cour suprême, tandis que l'opposition démocrate divisée préparait déjà la bataille de la prochaine candidature à cette institution clé.

Roberts, choisi par le président George W. Bush pour remplacer l'ultra-conservateur William Rehnquist mort d'un cancer au début du mois, a rassemblé le soutien de toute la majorité républicaine, et de la moitié de l'opposition démocrate, soit au total 78 voix contre 22. Il sera en mesure de siéger à la Cour suprême dès sa première séance publique de la rentrée, lundi, après une prestation de serment prévue hier après-midi, a annoncé la Maison-Blanche. Le siège restant à pourvoir est occupé jusqu'à présent par la juge conservatrice modérée Sandra Day O'Connor, démissionnaire, qui incarne le centre idéologique de la Cour.