La Maison-Blanche se trouve enfin un chef

Crawford — Après plusieurs mois de recherche, la Maison-Blanche s'est enfin trouvé un chef avec Cristeta Comerford, une Philippine naturalisée américaine et la première femme à occuper cette fonction. Cristeta Comerford était déjà chef-assistante dans les cuisines de la Maison-Blanche depuis 1995, aidant notamment Walter Scheib, congédié par la première dame des États-Unis, Laura Bush, en février après onze ans à ce poste.

Surnommée «Cris», Mme Comerford a été formée dans une école de cuisine aux Philippines, avant de devenir chef tournant au restaurant Le Ciel à Vienne, la capitale autrichienne. Elle a ensuite été chef du Grand Bistro puis à

La Colonnade, deux des rendez-vous culinaires de la capitale fédérale américaine.

«Je suis ravie que Cris Comerford ait accepté de devenir chef de la Maison-Blanche», a indiqué Laura Bush, citée hier dans le communiqué annonçant ce choix. «Sa passion pour la cuisine se retrouve dans chaque bouchée de ses créations délicieuses», a-t-elle ajouté. Mme Comerford est notamment spécialisée, selon la présidence américaine, «dans les techniques classiques françaises et les cuisines ethniques et américaines».

Le poste était vacant depuis le renvoi de Walter Scheib, qui, selon la presse américaine, n'arrivait pas à s'adapter aux exigences culinaires de la première dame des États-Unis, née au Texas. Les Bush ne se font pas remarquer pour la fréquence de leurs dîners officiels. Ils n'en ont organisé que quatre pendant le premier mandat et un depuis le début du second.