Un train transportant de l’éthanol déraille au Minnesota

Le train, dirigé par la compagnie ferroviaire BNSF, a déraillé vers 1 h du matin dans le bourg de Raymond, dans le Minnesota.
Photo: Kerem Yücel Minnesota Public Radio via Associated Press Le train, dirigé par la compagnie ferroviaire BNSF, a déraillé vers 1 h du matin dans le bourg de Raymond, dans le Minnesota.

Un train a déraillé dans le nord des États-Unis tôt jeudi, et plusieurs de ses wagons transportant de l’éthanol ont pris feu, forçant l’évacuation d’habitants, deux mois après un incident similaire dans l’Ohio, a indiqué la police.

Le train, dirigé par la compagnie ferroviaire Burlington Northern Santa Fe (BNSF), a déraillé vers 1 h du matin dans le bourg de Raymond, dans le Minnesota. « Les pompiers de Raymond et de plusieurs villes des alentours se sont rendus sur les lieux, où plusieurs des wagons-citernes ayant déraillé avaient pris feu », a indiqué dans un communiqué le shérif du comté de Kandiyohi, Eric Tollefson.

Ces wagons transportaient « une forme d’éthanol » ainsi que du sirop de maïs.

Un ordre d’évacuation a été donné pour les personnes résidant à environ 800 mètres de la zone du déraillement, et les déplacements vers la ville de Raymond sont déconseillés, ajoute le communiqué.

Aucun décès ni blessé n’est à déplorer, selon le secrétaire aux Transports, Pete Buttigieg, qui a indiqué sur Twitter suivre la situation « de près ».

Cet accident intervient deux mois après le déraillement d’un autre train de fret à East Palestine, dans l’Ohio, qui avait provoqué un énorme incendie et l’évacuation de centaines de personnes. Ce train transportait, entre autres, du chlorure de vinyle, un produit chimique cancérigène et très inflammable utilisé dans la fabrication du plastique.

La réaction des autorités, qui avaient procédé à des rejets « contrôlés » de chlorure de vinyle pour éviter une possible explosion, libérant des fumées toxiques, avait été très critiquée, les habitants rapportant souffrir de nausées et de maux de tête, notamment. Une enquête est toujours en cours.

Les déraillements sont courants aux États-Unis, où 1164 trains ont déraillé en 2022, soit trois par jour en moyenne, selon les services ferroviaires.

À voir en vidéo