En bref: Vive le Maine libre!

Influencés par les sécessionnistes de Vermont Second Republic, des citoyens du Maine viennent de se déclarer indépendantistes à leur tour.

Jennifer Lunden, une journaliste ayant la double citoyenneté américaine et canadienne, a publié un long manifeste au début de janvier dans le Portland Phoenix. Une trentaine de signataires s'y sont joints. Leur souhait est de demander le rattachement au Canada parce que c'est un pays plus progressiste que les États-Unis de Bush. «Le Maine a voté pour Kerry», écrit-elle. Ce que le Maine a à offrir à son voisin du nord? Beaucoup de ressources naturelles, y compris «90 % des homards pêchés aux États-Unis en un an». Jennifer Lunden ajoute: «Nous avons aussi Stephen King, L.L. Bean et de la tourmaline ». Elle fait remarquer que le Maine a déjà réussi à se séparer... du Massachusetts en 1820.

À voir en vidéo