Un décès et près de 100 disparus après l’effondrement d’une tour en Floride

Une tour à logements située en bordure de mer à Surfside, en Floride, s’est partiellement effondrée jeudi matin.
Photo: Susan Stocker South Florida Sun-Sentinel via AP Une tour à logements située en bordure de mer à Surfside, en Floride, s’est partiellement effondrée jeudi matin.

Les autorités américaines étaient toujours sans nouvelles jeudi de 99 personnes après l’effondrement spectaculaire dans la nuit d’un immeuble résidentiel près de Miami, faisant redouter un lourd bilan au moment où les secours sont engagés dans une course contre la montre pour localiser les disparus.

Au moins une personne a trouvé la mort dans cette catastrophe pour l’heure inexpliquée.

« 102 personnes ont été localisées […] et elles sont en sécurité », a dit lors d’une conférence de presse Daniella Levine Cava, la mairesse du comté de Miami-Dade.

« Nous sommes encore sans nouvelles d’au moins 99 » personnes, a-t-elle ajouté, précisant que l’agence américaine de gestion des situations d’urgence (FEMA) avait été appelée à la rescousse.

« Nous nous préparons à de mauvaises nouvelles, étant donné la destruction », a prévenu le gouverneur de Floride, Ron DeSantis. Le président Joe Biden a, lui, déclaré que l’État fédéral se tenait prêt à assister les opérations de secours et de relogement d’urgence des rescapés.

Voir « les traces des personnes qui vivaient leur vie de tous les jours et que tout, tout s’est évaporé en un instant, c’est absolument bouleversant », a dit à la presse l’élue Debbie Wasserman Schultz, qui s’est rendue sur les lieux.

Nous nous préparons à de mauvaises nouvelles, étant donné la destruction.

 

Une personne est décédée, selon Charles Burkett, le maire de la ville de Surfside, où se trouve le complexe Champlain Towers South auquel appartenait l’immeuble en Floride, dans le sud-est des États-Unis.

Les douze étages se sont écroulés vers 1 h 30 du matin, dégageant selon des témoins un grand nuage de poussière sur plusieurs pâtés de maisons.

« J’étais dans un sommeil profond, et j’ai entendu un grand fracas, que j’ai pris pour un crash et de la foudre. Mais ça a continué, pendant 15-20 minutes je dirais », a témoigné Barry Cohen, 63 ans, un habitant de l’immeuble s’étant effondré.

Parmi les disparus figurent de nombreux ressortissants de pays d’Amérique latine, dont neuf Argentins, trois Uruguayens et six Paraguayens. La sœur de la première dame du Paraguay, Silvana López Moreira, et sa famille sont concernés, a confirmé le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Euclides Acevedo.

Nicolas Fernandez, un Argentin vivant à Miami, a rapporté à l’AFP que des amis de sa famille logeaient dans le complexe. « Je n’ai pas de nouvelles d’eux. Je ne sais pas s’ils sont vivants ou si… », a balbutié le jeune homme de 29 ans.

Les causes de l’écroulement de ce complexe résidentiel étaient toujours « inconnues » jeudi matin, a confié au Miami Herald Daniella Levine Cava.

Des travaux visant à le mettre aux normes étaient en cours, notamment sur le toit de l’immeuble, ont précisé plusieurs responsables, estimant néanmoins peu probable qu’ils soient la cause de l’effondrement. 

À voir en vidéo