Après le procès de Derek Chauvin, Biden appelle les États-Unis à s'unir

«L’heure est venue pour ce pays de se rassembler» , a-t-il déclaré lors d’une brève allocution depuis la Maison Blanche.
Photo: Brendan Smialowski Agence France-Presse «L’heure est venue pour ce pays de se rassembler» , a-t-il déclaré lors d’une brève allocution depuis la Maison Blanche.

Le président américain Joe Biden a appelé mardi les États-Unis à se rassembler et à lutter contre le racisme qui « entache » son âme, à l’issue du procès du policier Derek Chauvin, reconnu coupable de la mort de George Floyd.

« L’heure est venue pour ce pays de se rassembler » , a-t-il déclaré lors d’une brève allocution depuis la Maison Blanche.

« Certains — des agitateurs et des extrémistes qui se moquent de la justice sociale — essayeront d’exploiter les émotions à vif » , a-t-il mis en garde. « Nous ne pouvons les laisser faire » .

« Le verdict de culpabilité ne fera pas revenir George » , a-t-il souligné. Mais cette décision peut être le moment d’un « changement significatif » , a-t-il ajouté, appelant les Américains à ne jamais oublier cet épisode tragique.

« Nous devons écouter. “Je ne peux plus respirer, je ne peux plus respirer” : ce furent les derniers mots de George Floyd » , a-t-il martelé.

« Nous ne pouvons les laisser mourir avec lui. Nous devons continuer à entendre ces mots. Nous ne devons pas nous détourner ».

À voir en vidéo