Des manifestations ont lieu avant le procès du policier qui a tué George Floyd

Bon nombre des quelque 150 personnes qui ont manifesté étaient des proches de personnes décédées lors de rencontres avec la police.
Photo: Jim Mone Associated Press Bon nombre des quelque 150 personnes qui ont manifesté étaient des proches de personnes décédées lors de rencontres avec la police.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées samedi devant le manoir du gouverneur du Minnesota pour exiger d’accroître l’imputabilité des policiers, quelques jours avant le procès de l’ancien officier de Minneapolis qui a tué George Floyd.

Bon nombre des quelque 150 personnes qui ont manifesté étaient des proches de personnes décédées lors de rencontres avec la police.

Des manifestations similaires étaient organisées dans d’autres villes du pays avant le procès de Derek Chauvin.

George Floyd, un homme noir, est mort étouffé le 25 mai après que le policier Derek Chauvin, un homme blanc, eut posé son genou sur son cou pendant un certain temps, même s’il lui disait qu’il ne pouvait plus respirer.

La caméra corporelle du policier fourni par les procureurs montre que Derek Chauvin a tenu sa position pendant environ neuf minutes, même après que George Floyd a cessé de bouger.

George Floyd a ensuite été déclaré mort dans un hôpital.

Derek Chauvin est accusé de meurtre au deuxième degré et d’homicide involontaire coupable et la sélection du jury dans son procès commence lundi.

La manifestation de samedi dans le Minnesota a été organisée par « Families Supporting Families Against Police Violence », une coalition de familles qui ont perdu des êtres chers lors d’affrontements avec la police.

Le Star Tribune rapporte que les orateurs ont déclaré qu’à la lumière de la mort de George Floyd, ils souhaitent que d’autres dossiers de victimes de violence policière soient rouverts et examinés.

avec l’Associated Press