Des débris d’un avion en difficulté ont plu sur une banlieue Denver

De multiples débris sont tombés à Broomfield, en banlieue de Denver.
Photo: Michael Ciaglo Getty Images via Agence France-Presse De multiples débris sont tombés à Broomfield, en banlieue de Denver.

Une pluie de débris provenant d’un avion de la compagnie United Airlines contraint de faire demi-tour après un problème de réacteur s’est abattue samedi sur la ville de Denver, aux États-Unis, a-t-on appris de source officielle.

Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, est notamment visible un morceau de l’avion en forme de cercle, d’un diamètre équivalent à une porte d’entrée, planté au beau milieu d’un jardin à Broomfield, une banlieue de Denver, dans l’État du Colorado.

Le vol, à destination de Honolulu, à Hawaï, « a fait demi-tour vers l’aéroport international de Denver où il a atterri sans encombre après avoir subi une panne de son réacteur droit juste après le décollage », a indiqué sur Twitter l’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA).

Kirby Clements, propriétaire du jardin où a atterri cet imposant débris de l’avion d’United Airlines, a raconté sur CNN une expérience « quelque peu bouleversante ».

« Ça a atterri direct sur le toit de mon camion avant de tomber à côté », a-t-il affirmé, ajoutant qu’un autre débris tout aussi imposant avait provoqué un trou de plus de 1,5 m de diamètre dans le toit d’un voisin.

La FAA a indiqué être « au courant des informations faisant état de débris tombés tout au long de l’itinéraire emprunté par l’avion ».

United Airlines a affirmé de son côté sur Twitter que cet incident n’avait pas fait de blessé à bord de l’avion.