Le prochain débat entre Trump et Biden est annulé

Le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, et le président américain, Donald Trump
Photo: Jim Watson / Saul Loeb / Agence France-Presse Le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, et le président américain, Donald Trump

Le deuxième débat entre Donald Trump et Joe Biden, prévu jeudi, n’aura finalement pas lieu. La commission indépendante chargée de l’organiser a annoncé son annulation vendredi, après le refus du président américain de le tenir en format virtuel. Le candidat républicain compte toutefois reprendre sa campagne là où il l’avait laissée.

« Il est désormais évident qu’il n’y aura pas de débat le 15 octobre », a écrit la commission dans un communiqué, disant « concentrer son attention sur les préparatifs pour le dernier débat présidentiel prévu le 22 octobre », à Nashville, dans le Tennessee.

Inscrivez-vous à notre nouvelle infolettre Le courrier américain : la campagne résumée et expliquée, chaque jour.

La commission avait transformé le format du débat pour des raisons sanitaires juste après l’annonce de l’infection à la COVID-19 de Donald Trump. Un format critiqué par ce dernier, dont l’équipe avait accusé les organisateurs de vouloir éviter à Joe Biden un affrontement direct avec le républicain.

Donald Trump « n’a évidemment pas le courage de répondre de son bilan aux électeurs en même temps que » Joe Biden, a réagi un porte-parole du candidat démocrate, Andrew Bates, vendredi, ajoutant que ce refus du président n’était pas « une surprise ».

Trump en campagne

À peine sorti de l’hôpital, Donald Trump compte faire son grand retour devant ses partisans samedi. Le milliardaire républicain espérait initialement tenir un rassemblement en Floride — État-clé pour décrocher la victoire le 3 novembre —, mais il organisera finalement son premier événement public à la Maison-Blanche et se rendra en Floride lundi. Une décision prise en dépit du nombre croissant de cas de coronavirus parmi ses employés et les critiques sur le mélange des genres que représente la Maison-Blanche pour un rassemblement partisan.

Une question demeure : si Donald Trump estime ne plus être contagieux, a-t-il reçu un résultat négatif ? Son médecin, Sean Conley, a indiqué s’attendre « à ce que le président puisse reprendre ses activités publiques » samedi « sans risque », mais n’a jamais fait mention d’un test négatif.

Encore confiné, Donald Trump a entamé un marathon radiophonique de deux heures sans interruption vendredi, avant d’enchaîner en soirée avec son premier entretien filmé depuis l’annonce de son résultat positif à la COVID-19, sur une chaîne conservatrice.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a de son côté proposé vendredi de créer une commission pour évaluer la capacité des présidents américains à gouverner. « Il ne s’agit pas du président Trump. Il sera soumis au jugement des électeurs, a-t-elle pris soin de préciser. Mais il nous a montré qu’il était nécessaire de créer un processus pour les futurs présidents. »

Joe Biden, qui compte désormais près de dix points d’avance dans les sondages nationaux, continue sa campagne et était dans le Nevada vendredi. Il martèle désormais un seul message : Donald Trump a échoué sur toute la ligne dans la gestion de la pandémie.