La COVID-19 atteint Donald Trump

Depuis le début de la pandémie, 7,2 millions d’Américains et désormais un président ont été déclarés positifs à la COVID-19. Donald Trump a confirmé par Twitter sa contamination au coronavirus vendredi matin à 1h depuis la Maison-Blanche où il s’est mis en isolement avec sa femme, Melania, elle aussi atteinte par la maladie. Leur fils, Barron, a quant à lui reçu un résultat négatif, a-t-on appris en matinée, vendredi.

Dans la journée de jeudi, une de ses proches collaboratrices, Hope Hicks, jeune conseillère du président, avait reçu un diagnostic positif. Elle a voyagé par avion et hélicoptère avec Donald Trump pour participer au débat de mardi à Cleveland et se rendre dans un événement de campagne au Minnesota. Les recherches de contact ont été amorcées par les autorités médicales afin de détecter d’autres cas de transmission.

Tard dans la nuit, le médecin du président, Sean Conley a indiqué que Donald Trump et la première dame «se [portaient] tous les deux bien pour le moment». «L’équipe médicale de la Maison-Blanche et moi-même maintiendrons une veille serrée, et j’apprécie le soutien apporté par certains des plus grands professionnels et institutions médicales de notre pays, a-t-il ajouté dans une note. Je m’attends à ce que le président continue à assurer ses fonctions sans interruption pendant sa quarantaine, et je vous tiendrai au courant de tout développement futur ».

Des «symptômes légers»

Le président américain Donald Trump présente des « symptômes légers » et garde « bon moral », a affirmé vendredi son chef de cabinet Mark Meadows.

« Il a non seulement bon moral, mais il a aussi beaucoup d’énergie », a déclaré M. Meadows, se disant « optimiste » sur un « rétablissement rapide » du président de la première puissance mondiale.

M. Meadows, qui ne portait pas de masque lors de son échange avec les journalistes à l’extérieur de la Maison-Blanche, a précisé avoir testé négatif.

Il a ajouté que plusieurs autres proches, dont Jared Kushner, gendre et conseiller du président, avaient eux aussi été testés négatifs, tout en disant s’attendre à d’autres cas positifs au sein de la Maison-Blanche.

Agence France-Presse

Résultat négatif pour Biden

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a annoncé vendredi avoir reçu un résultat négatif à la COVID-19, après l'annonce-choc de Donald Trump, rappelant l'importance des mesures de précaution dont s'est parfois moqué son rival à la présidentielle du 3 novembre. 

« Je suis heureux d'annoncer que Jill [son épouse] et moi avons été testés négatifs à la COVID », a écrit l'ancien vice-président américain, âgé de 77 ans après le débat qui l'a opposé mardi à Donald Trump. « J'espère que cela servira de rappel: portez un masque, maintenez la distanciation physique, et lavez-vous les mains », a-t-il poursuivi.

Le vice-président, Mike Pence, avait également indiqué dans la nuit qu’il n’avait pas contracté la COVID-19 et a envoyé ses prières au président américain. 

La Maison-Blanche vient d’annuler un déplacement du président prévu à Stanford en Floride vendredi, mais a assuré qu’il allait prendre part à un appel téléphonique portant sur «l’aide aux personnes âgées vulnérables dans le contexte de la COVID-19». Ses conseillers ont indiqué que l’agenda du président allait être reconfiguré «dans un avenir prévisible».

La contamination du président, qui minimise la nature de la pandémie depuis mars dernier, vient allonger la liste du personnel de la Maison-Blanche touché par cette maladie.

Dans les derniers mois, la directrice des communications de Mike Pence, Katie Miller, et le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien ont été déclarés positifs à la COVID-19.

La Maison-Blanche a dit collaborer avec «le médecin du président et le bureau militaire de la Maison-Blanche pour s’assurer que tous les plans et procédures intègrent les directives actuelles [de la Santé publique] et les meilleures pratiques afin de limiter au maximum l’exposition au COVID-19 à la fois dans les [bâtiments de l’exécutif] et lorsque le président est en déplacement », a indiqué l’attaché de presse de Donald Trump, Judd Deere, par voie de communiqué.

Inscrivez-vous à notre nouvelle infolettre Le courrier américain : la campagne résumée et expliquée pour vous, chaque jour.