Pas de quarantaine pour Trump au New Jersey

Donald Trump doit se rendre ce week-end dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey.
Photo: Evan Vucci Associated Press Donald Trump doit se rendre ce week-end dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey.

La Maison-Blanche a indiqué mercredi que le président américain se rendrait comme prévu ce week-end dans le New Jersey en dépit des recommandations de quarantaine pour toute personne ayant voyagé dans un État où les chiffres concernant la COVID-19 sont en hausse.

« Le président n’est pas un civil », a indiqué Judd Deere, porte-parole de l’exécutif, interrogé sur le cas spécifique du président qui s’est rendu mardi en Arizona, l’un des États où les indicateurs sont au rouge.

« Concernant l’Arizona, la Maison-Blanche a suivi sa procédure sur la COVID pour s’assurer que le président n’entre pas en contact avec une personne qui a eu des symptômes ou qui n’a pas été testée », a-t-il poursuivi.

Le président n’est pas un civil 

« Toute personne voyageant avec le président ce week-end sera testée et suivie de près concernant d’éventuels symptômes et ne posera par conséquent aucun risque pour les populations locales », a-t-il ajouté.

Donald Trump doit se rendre ce week-end dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey, avec, comme chaque fois que le président se déplace, des conseillers et un « pool » de journalistes.

Les gouverneurs des États du New Jersey, de New York et Connecticut, Phil Murphy, Andrew Cuomo et Ned Lamont, ont annoncé mercredi la mise en place d’une quarantaine de 14 jours pour les personnes s’étant rendues dans des États où les taux d’infection sont en hausse.

M. Cuomo a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’empêcher ces voyageurs d’entrer, les États américains n’ayant de toute façon pas compétence pour fermer leurs frontières. Pour autant, a-t-il prévenu, les contrevenants pourraient être sanctionnés en cas de non-respect de la quarantaine.

À voir en vidéo