Trump accuse la Chine d’avoir réagi lentement devant le coronavirus

«Le monde paie le prix fort pour ce qu’ils ont fait», a affirmé Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.
Photo: Chip Somodevilla / Getty Images / Agence France-Presse «Le monde paie le prix fort pour ce qu’ils ont fait», a affirmé Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

Donald Trump a estimé jeudi que le monde payait « le prix fort » pour la lenteur initiale de la Chine à transmettre des informations sur le nouveau coronavirus.

« Cela se serait beaucoup mieux passé si on avait su tout cela quelques mois plus tôt, cela aurait pu être contenu dans une région de Chine d’où c’est parti », a dit le président des États-Unis, employant une nouvelle fois la formule controversée « virus chinois ».

« Le monde paie le prix fort pour ce qu’ils ont fait », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

Le nouveau coronavirus à l’origine de la pandémie de Covid-19 a été détecté pour la première fois en décembre à Wuhan, en Chine.

Les autorités de Pékin ont initialement été critiquées pour un certain manque de transparence et une certaine lenteur à réagir face à la propagation du virus. Mais la Chine a ensuite pris des mesures de confinement draconiennes et l’épidémie a connu un net ralentissement tout en se propageant hors du pays.

Pour la première fois jeudi, les autorités chinoises n’ont rapporté aucune nouvelle contamination d’origine locale.

« Doit-on croire ce qu’ils disent maintenant ? J’espère que c’est vrai », a dit Donald Trump. « Qui sait, j’espère que c’est vrai. »