De nouvelles accusations déposées contre Harvey Weinstein à Los Angeles

Le procès de Harvey Weinstein à New York s'ouvrait aujourd'hui.
Photo: Stephanie Keith / Getty Images / Agence France-Presse Le procès de Harvey Weinstein à New York s'ouvrait aujourd'hui.

Harvey Weinstein est loin d’en avoir fini avec la justice : accusé de multiples agressions sexuelles, le magnat déchu de Hollywood a été inculpé lundi à Los Angeles pour deux nouveaux cas, au moment même où son procès, rendez-vous aussi crucial que symbolique pour le mouvement #MoiAussi (#MeToo), s’ouvrait à New York.

En Californie, Harvey Weinstein est accusé d’être entré de force dans la chambre d’hôtel d’une femme pour la violer, le 18 février 2013, puis d’en avoir agressé une autre le lendemain dans une chambre d’hôtel de Beverly Hills, selon un communiqué de la procureure du comté de Los Angeles, Jackie Lacey.

L’identité des deux victimes n’a pas été précisée à ce stade et l’enquête, entamée voici deux ans à la suite des premières plaintes suscitées par le mouvement #MoiAussi, se poursuit à Los Angeles.

Le producteur de cinéma risque jusqu’à 28 ans de prison s’il est condamné en Californie.

« Nous croyons que les preuves établiront que l’accusé a utilisé son pouvoir et son influence pour avoir accès à ses victimes, puis commettre des crimes violents à leur encontre », a déclaré Mme Lacey. Ce mode opératoire est identique à celui dénoncé par des dizaines de femmes, vedettes ou anonymes, qui affirment avoir été agressées par Weinstein.

Si depuis 2017, #MoiAussi a fait tomber de nombreux hommes de pouvoir, la quasi-totalité a échappé à des poursuites pénales.

Le seul autre procès en vue concerne le chanteur R. Kelly, inculpé l’an dernier d’agressions sexuelles sur de jeunes femmes, parfois mineures.

L’acteur américain Bill Cosby a été condamné en septembre 2018 à trois ans de prison minimum, mais les poursuites avaient commencé avant l’affaire Weinstein.