Attaque contre une église au Texas

Environ 40 000 personnes ont été tuées par balle en 2017 aux États-Unis, un des pays ayant le plus d’armes à feu en circulation sur la planète.
Photo: Juan Figueroa Agence France-Presse Environ 40 000 personnes ont été tuées par balle en 2017 aux États-Unis, un des pays ayant le plus d’armes à feu en circulation sur la planète.

Les paroissiens d’une église du Texas, dans le sud des États-Unis, ont abattu dimanche matin un homme qui avait ouvert le feu pendant la messe, tuant un fidèle et en blessant grièvement un autre.

Le FBI, la police fédérale américaine, a indiqué enquêter pour déterminer les motifs de l’attaque.

« À environ 10 h 57 heure locale [9 h 57 heure de Montréal], la police et les pompiers de White Settlement ont été prévenus de coups de feu à l’église West Freeway Church of Christ », a déclaré à l’AFP Mike Drivdahl, porte-parole de la caserne de pompiers de Forth Worth, dont l’église est proche. « Quand ils sont arrivés, ils ont constaté que des coups avaient été tirés », a-t-il ajouté.

Trois personnes, dont l’assaillant, ont été hospitalisées en urgence. « Elles étaient toutes les trois dans un état critique au moment de leur hospitalisation », a précisé Mike Drivdahl.

« Nous avons traité cinq patients, dont trois avaient été touchés par une arme à feu », a détaillé la porte-parole du service d’ambulances dépêché sur les lieux, Macara Trusty.

« Deux personnes sont mortes », dont l’assaillant, et « la troisième est toujours dans un état critique », a-t-elle déclaré à l’AFP.

« Aujourd’hui à approximativement 11 h 15, un assaillant est entré dans l’église West Freeway Church of Christ pendant la messe », a indiqué un gradé de la police locale lors d’une conférence de presse dimanche après-midi. L’homme a tiré des coups de feu et « deux membres de l’église ont tiré à leur tour, touchant le suspect », a-t-il ajouté.

Réactions

« Deux paroissiens héroïques ont empêché le pire, sauvé un nombre incalculable de vies, et nos pensées les accompagnent, eux et leurs familles », a déclaré dimanche après-midi le responsable du Département de sécurité publique du Texas, Jeff Williams.

Le procureur général du Texas Ken Paxton s’est dit « sous le choc et attristé » par cette attaque.

« Les lieux de culte sont sacrés et je suis reconnaissant au personnel de l’église qui a agi rapidement pour neutraliser l’assaillant et empêcher que d’autres vies ne soient perdues », a indiqué pour sa part le gouverneur républicain de l’État, Greg Abbott.

Environ 40 000 personnes ont été tuées par balle en 2017 aux États-Unis, un des pays ayant le plus d’armes à feu en circulation sur la planète.