Donald Trump crée un commandement spatial

Le but de la nouvelle agence sera de superviser et d’organiser les activités spatiales de l’armée.
Photo: Senior Airman Clayton Wear U.S. Air Force / Archives Associated Press Le but de la nouvelle agence sera de superviser et d’organiser les activités spatiales de l’armée.

Le président américain Donald Trump a donné mardi le coup d’envoi à la création d’un nouveau commandement spatial, afin de mieux coordonner les multiples activités de l’armée des États-Unis dans l’espace.

L’initiative pourrait coûter jusqu’à 800 millions $US au cours des cinq prochaines années.

Le but de la nouvelle agence sera de superviser et d’organiser les activités spatiales de l’armée, d’accélérer les progrès techniques et d’améliorer la défense de la présence américaine dans l’espace, notamment les multiples satellites utilisés par l’armée pour naviguer, communiquer et surveiller.

On s’inquiète entre autres des efforts de la Chine et de la Russie pour neutraliser ces satellites.

La création du Commandement spatial constitue également une première étape en vue de la mise sur pied d’une « Force spatiale » qui serait une branche distincte de l’armée.

Un responsable américain a expliqué que le commandement spatial disposera de 600 employés provenant de différentes agences, auxquels pourrait s’ajouter un millier d’autres personnes au cours des prochaines années.

Le budget de 800 millions $US couvrirait d’ailleurs les salaires de ces nouveaux employés, le salaire des autres étant déjà inscrit aux budgets existants.